16 juin 2007

Le plan Marshall et la conférence de Paris (27 juin 1947)


L'étude de ce texte s'inscrit dans la première partie du programme d'histoire, « les relations internationales depuis 1945», plus précisément dans le premier thème « la guerre froide (1947-1991)».

1. Rappelez brièvement la situation économique et politique de l'Europe en 1947.

La situation économique :

Europe en ruines après six ans de guerre qui l'ont anéantie. Elle est dépendante économiquement et financièrement des États-Unis.

La situation politique :

Dès 1946, la Grande Alliance entre les États-Unis et leurs alliés occidentaux d'un côté et l'URSS, de l'autre, se transforme en rivalité ouverte : mars 1946, discours prononcé par W. Churchill à Fulton en présence de Truman pour dénoncer la mainmise de l'URSS sur l'Europe orientale, désaccord sur le devenir de l'Allemagne... En mars 1947, dans un message au Congrès, le président Truman affirme la mise en œuvre d'une politique d' "endiguement " du communisme.

2. Précisez ce qu'est le plan Marshall et les motifs pour lesquels il a été mis en place.

Plan Marshall : offre d'aide économique faite par les États-Unis à l'ensemble des pays d'Europe (y compris à l'URSS et aux pays d'Europe orientale alors occupés par l'Armée rouge) en juin 1947. Pour les États-Unis, il s'agit d'arrêter ou d'empêcher le développement du communisme en Europe en proposant une aide financière massive aux pays qui veulent rester "libres".

3. Pour quelles raisons « la France et l'Angleterre se mirent d'accord pour inviter Molotov à une réunion » à Paris ?

La France et l'Angleterre invitent l'URSS à Paris pour étudier l'offre américaine d'aide économique d'une part parce que le plan Marshall est proposé à l'ensemble des pays d'Europe mais aussi parce que cela oblige l'URSS à dévoiler sa stratégie politique en Europe orientale (3e paragraphe).

4. Pourquoi Molotov refuse-t-il le Plan Marshall ?

Molotov refuse le plan Marshall considéré comme un moyen d'ingérence des États-Unis : « un tel programme porterait atteinte à la souveraineté des États ».

5. À quelle « clarification définitive de la politique communiste » en Europe ce refus a-t-il mené ?

Le refus de l'aide américaine par les Soviétiques et les pays d'Europe orientale occupés par l'Armée rouge marque le début de la Guerre froide : bipolarisation de l'Europe et du monde en deux blocs opposés, octobre 1947 création du Kominform et doctrine Jdanov.

Mon commentaire

8 commentaires:

aurore a dit…

MERCI !!!!!!

Anonyme a dit…

Merci, ces réponses vont beaucoup m'aider.

Anonyme a dit…

Je vous remercie vraiment d'avoir mis ces réponses en ligne , elles m'ont été d'une grande utilité pour mieux comprendre le texte et en plus , j'aurais une super note! encore merci! Mickael.

Topie a dit…

Hihi, je viens d'avoir ce texte avec ces questions en bac blanc!! Et c'est vrai que c'est super pratique de retrouver rapidement la correction sur internet ! (et en plus je crois que j'ai dis à peu près ça dc c cool =) )

Anonyme a dit…

HE l'anonyme, tu sors ->()

dadou202 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…

Merci bcp d'avoir mis le devoir en ligne, je comprend mieux le texte et ça permet aussi d'avoir une bonne note ! :D

nelly a dit…

coucou c'est nelly famechon je vous di merci car j'ai mieux compris le texte.

Mes vidéos